Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Plume francophone
  • La Plume francophone
  • : La Plume francophone présente et analyse les littératures francophones à travers des études par auteurs et par thèmes.
  • Contact

La Plume Francophone

LPF 2

La Plume Francophone a changé d'hébergeur. Désormais, pour retrouver votre blog et découvrir ses nouveaux articles, veuillez cliquer ici.

 

L'équipe du blog

Devenez fan de notre page Facebook! LPF sur Facebook.

Recherche

Archives

Top articles

  • Surburban Blues ou le chant d'une "Lieuebannie"

    15 novembre 2006 ( #Dossier n°1: Littérature de l'urgence )

    Suburban Blues ou le chant d’une « lieuebannie » Si nous nous limitions aux informations données par la quatrième de couverture de Suburban Blues [1] de Georges Yémy, nous nous cantonnerions à l’idée fort restrictive qui résume ce livre à un simple «...

  • Cinéma, Daratt (saison sèche)

    01 février 2007 ( #Cinéma-Théâtre-Musique-Peinture-BD )

    Daratt (saison sèche) de Mohamat Saleh Haroun « Le sang de nos parents qui a été versé, il faut nous le rembourser » ? Par Virginie Brinker Alors que via la radio la commission « justice et vérité » clame l’amnistie générale concernant la récente guerre...

  • Entretien avec Leïla Sebbar

    01 décembre 2006 ( #Dossier n°2 : Leïla Sebbar )

    Les Femmes au bain ou une écriture du mélange et de la brume Propos recueillis par Circé Krouch-Guilhem le 24 novembre 2006 Tout en ayant un lien avec vos œuvres antérieures, Les Femmes au bain [1] semblent toutefois s’en démarquer. Les thèmes de l’exil...

  • Leïla Sebbar, La Seine était rouge

    01 décembre 2006 ( #Dossier n°2 : Leïla Sebbar )

    Analyse Des mots pour l’indicible ou la littérature du silence Par Sandrine Meslet Paris, octobre 1961 [1] . Au-delà de l’importance de l’événement historique, celui du 17 octobre 1961, délibérément ignoré et passé sous silence par l’Histoire, la littérature...

  • Leïla Sebbar: une littérature pour tous

    01 décembre 2006 ( #Dossier n°2 : Leïla Sebbar )

    Leïla Sebbar : une littérature pour tous Si Leïla Sebbar n’est pas une auteure pour la jeunesse, dans le sens où nous l’entendons généralement, la lecture de plusieurs de ses romans et nouvelles trouve néanmoins une résonance dans un large lectorat. Née...

  • Tzvetan Todorov, La Littérature en péril

    01 février 2007 ( #Coups de cœur )

    « On assassine la littérature » Par Ali Chibani Il est un homme qui porte en lui la crise, la rupture de l’histoire des idées d’avec l’histoire de la pensée. Dans Nous et l es autres, « La réflexion française sur la diversité humaine » [1] , Tzvetan Todorov...

  • Patrick Chamoiseau, L'esclave vieil homme et le molosse

    15 février 2007 ( #Coups de cœur )

    L’esclave vieil homme et le molosse, de Patrick Chamoiseau ou le récit de la fuite vers une nouvelle existence Si nous étions marqués en tant que lecteurs par la longueur « biblique » des textes de Patrick Chamoiseau, L’esclave vieil homme et le molosse,...

  • Collectif, Des Miages aux Djebels

    01 mars 2007 ( #Coups de cœur )

    Des soldats français racontent leur guerre d’Algérie « Si quelqu’un vous demande pourquoi nous sommes morts, dites-lui que c’est parce que nos pères nous ont menti ». Cette épitaphe que Kipling Rudyart a fait graver sur la tombe de son fils, Claude Grandjacques...

  • Rina Sherman, Le huitième mort de Tibhirine

    11 mars 2007 ( #Coups de cœur )

    Le journaliste Didier Contant et les « talibans » de Paris « Tibhirine ». En tamazight, cela veut dire « les jardins ». Ces jardins-là sont jonchés de cadavres. Tibhirine, région proche de Médéa, dans l’est algérien, est devenue tristement célèbre après...

  • Tahar Djaout, Le Dernier Eté de la raison

    15 décembre 2006 ( #Dossier n°3 - Tahar Djaout )

    LE DERNIER ETE DE LA RAI S ON DE TAHAR DJAOUT Quand nous découvrons cette œuvre en 1999, Tahar Djaout est mort depuis 6 ans…le titre de cette œuvre, en réalité titre d’un de ses chapitres, ce fut l’éditeur lui-même qui le lui donna, Djaout n’en ayant...

  • Tahar Djaout, Les Chercheurs d'os

    19 décembre 2006 ( #Dossier n°3 - Tahar Djaout )

    Pourquoi faire lire Les Chercheurs d’Os de Tahar Djaout dans le secondaire ? « Un squelette attend quelque part que les honneurs lui soient rendus ». Ce squelette est celui du grand frère du narrateur, un jeune kabyle, mort pendant la guerre d’Indépendance...

  • Patrick Chamoiseau, Biblique des derniers gestes

    01 janvier 2007 ( #Dossier n°4 : littérature et sexualité )

    Balthazar Bodule-Jules : une sexualité débridée pour une improductivité constructive et constitutive « Balthazar Bodule-Jules était né, disait-il, il y a de cela quinze milliards d’années – et néanmoins, en toutes époques, en toutes terres dominées et...

  • Assia Djebar, Les Nuits de Strasbourg

    01 janvier 2007 ( #Dossier n°4 : littérature et sexualité )

    Le tangage des corps et des âmes dans Les Nuits de Strasbourg d’Assia Djebar « J’aime ce dialogue à la fois de nos corps, et la façon dont je peux délier enfin ma parole » s’exclame Thelja, jeune algérienne de trente ans, blottie entre les bras de son...

  • Antonine Maillet, Les Cordes-de-Bois

    15 janvier 2007 ( #Dossier n°5: Chaos et fondation )

    Les Cordes-de-Bois, le monde mis en œuvre Par Ali Chibani Les Cordes-de-Bois, de Antonine Maillet, se présente comme la chronique historique de la Côte, un havre d’Acadie. Véritable « geste d’une tribu sans pareil », l’auteure y met tout son talent de...

  • Amin Maalouf, L'Amour de loin

    01 février 2007 ( #Dossier n°6 : Amin Maalouf )

    L’amour de loin de Amin Maalouf : La fin’amor d’entre deux rives L’amour de loin est un opéra en cinq actes de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho sur un livret original de l’auteur libanais Amin Maalouf. Mis en scène en août 2000 à Salzbourg,...

  • Amin Maalouf, Les Identités meurtrières

    07 février 2007 ( #Dossier n°6 : Amin Maalouf )

    Les Identités meurtrières d’Amin Maalouf La dénonciation de la « conception tribaliste de l’identité » « L’humanité, tout en étant multiple, est d’abord une [1] » Les Identités meurtrières est un essai, particulièrement abordable et didactique, publié...

  • Jean Métellus, Une Eau-forte

    15 février 2007 ( #Dossier n°7: Jean Métellus )

    Une Eau-forte de Jean Métellus, ou la peinture en clair-obscur de l’histoire universelle Par Marine Piriou A l’occasion de l’année Senghor, le Centre International d’Etudes Francophones de l’Université Paris IV – Sorbonne organisa, le 12 mai 2006, en...

  • Jean Metellus, Les Dieux pèlerins

    15 février 2007 ( #Dossier n°7: Jean Métellus )

    POUR QUELLE GLOIRE CHANTERONS-NOUS ? Par Ali Chibani Tuer de l’idolâtre c’était comme chasser le tigre : une entreprise d’assainissement. Et aux idolâtres le reste était donné par surcroît, le reste c’est-à-dire le salut de leur âme. Ils perdaient cette...

  • Jean Métellus, Voyance

    20 février 2007 ( #Dossier n°7: Jean Métellus )

    « La poésie sera voyance ou ne sera pas » Par Caroline Tricotelle « La poésie sera voyance ou ne sera pas ». Phrase péremptoire remarquable [1] . Phrase qui nous amène à réfléchir sur ce qu’est la poésie plutôt que sur ce qu’elle dit. Bien sûr, il suffit...

  • Jean Metellus, Voix nègres, voix rebelles

    24 février 2007 ( #Dossier n°7: Jean Métellus )

    Jean Metellus et l’amour de l’engagé Par Lama Serhan Dans une interview qu’il accorde à l’émission « La langue française vue d’ailleurs » sur Radio Méditerranée le 24 décembre 2000, il explique que Voix nègres Voix rebelles paru en 2000 aux éditions Le...

  • Mamadou Mahmoud N’Dongo, Bridge Road

    01 mars 2007 ( #Dossier n°8 : le polar francophone )

    Analyse Bridge Road de Mamadou Mahmoud N’Dongo: un roman noir atypique à la croisée de l’histoire et du temps présent Par Marine Piriou Ecrivain et cinéaste, Mamadou Mahmoud N’Dongo est né à Pikine au Sénégal en 1970. Après avoir poursuivi des études...

  • Stanislas-André Steeman, Légitime défense

    07 mars 2007 ( #Dossier n°8 : le polar francophone )

    Analyse Légitime défense : décalage de ton et déplacement du mystère Par Circé Krouch-Guilhem Stanislas-André Steeman, né à Liège en 1908 et mort à Menton en 1970, est l’auteur de nombreux romans policiers dont plusieurs sont devenus des classiques et...

  • Marjane Satrapi, Persepolis

    11 mars 2007 ( #Dossier n°26 : Enfances )

    Analyse PERSEPOLIS de Marjane SATRAPI Du roman familial au mythe personnel par Célia SADAI L’écriture de Persepolis s’inscrit au coeur de trois tendances : récit épico-historique, légende des origines et autofiction. Pour la dimension collective, on parlera...

  • Wajdi Mouawad, Incendies

    15 mars 2007 ( #Dossier n 9 : Wajdi Mouawad )

    La vérité en héritage du silence par Ali Chibani Terre sans paix grande sœur déchirante ouverte à la folie il y a grande pitié point d’hommage et point de maison Jean Sénac, Poèmes, « Terre possible ». Après la publication de Littoral, Wajdi Mouawad passe...

  • Wajdi Mouawad, Visage retrouvé

    15 mars 2007 ( #Dossier n 9 : Wajdi Mouawad )

    Visage retrouvé [1] de Wajdi Mouawad, le retour à l'origine. Wajdi Mouawad est donc un dramaturge prolifique, mais au milieu de ce paysage théâtral surgit, en 2002, un roman : Visage retrouvé. L’écriture dramatique de Wajdi Mouawad fonctionne en boucles,...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Rubriques