Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Plume francophone
  • La Plume francophone
  • : La Plume francophone présente et analyse les littératures francophones à travers des études par auteurs et par thèmes.
  • Contact

La Plume Francophone

LPF 2

La Plume Francophone a changé d'hébergeur. Désormais, pour retrouver votre blog et découvrir ses nouveaux articles, veuillez cliquer ici.

 

L'équipe du blog

Devenez fan de notre page Facebook! LPF sur Facebook.

Recherche

Archives

/ / /

Nouvelle PARUTION:

 
Les Bienveillantes de Jonathan Littell. Étude réunies par Murielle Lucie Clément, Cambridge, Open Book Publishers, 2010, 350 pages,  ISBN: 978-1-906924-22-5

Les Bienveillantes de Jonathan Littell a créé l’événement de la rentrée littéraire 2006 en France à sa publication. Selon l’auteur, la portée du roman dépasse le seul génocide des Juifs pour revêtir une dimension universelle. Par ailleurs, le roman a été comparé à de grandes oeuvres russes, notamment à Guerre et Paixde Tolstoï, à Vie et destin de Vassili Grossman. Outre Eschylle, Jonathan Littell reconnaît sa dette à d’autres tragiques grecs comme Sophocle et son Électre, mais aussi Euripide, dont l’Oreste est rendu fou par les Érinyes.

Les angles d’approche dans Les Bienveillantes de Jonathan Littell sont aussi nombreux que variés sans prétendre à l’exhaustivité. Ce recueil n’est pas un jugement de l’oeuvre, ni une interrogation sur sa recevabilité, pas plus qu’une assertion sur les limites de sa légitimité en tant que roman ou une justification, mais ce recueil est novateur puisque le premier à se concentrer sur le texte desBienveillantes. Jusqu’à présent la discussion concernant ce roman a largement été déterminée par les études monographiques d’un auteur dont l’examen littéraire s’est avéré monologique. Le présent recueil offre un éventail plus riche d’angles d’approches, sociologiques, culturelles, historiques, poético-rhétoriques, interdisciplinaires, intertextuelles, sans exclure l’approche freudienne. Ainsi les analyses ont-elles, par exemple, accentué les personnages dont le narrateur, les personnages historiques, les personnages fictifs avec la famille du narrateur – soeur jumelle et parents, beau-père – et tous les autres personnages dont fourmille le roman. Mais aussi, les aspects formels, comme le point de vue du narrateur, le style, l’architecture du roman, son esthétique et les influences littéraires voire la réécriture des mythes. Et encore, les thèmes tels le parricide, l’homosexualité – qui ne va pas sans poser de problèmes pour un nazi qui veut faire carrière – avec, bien entendu, l’antisémitisme et la Shoah représentés, la “solution finale” que le narrateur juge inutile. L’idéologie impliquée se devait d’être interrogée également. Un autre thème crucial du roman est la manière dont le massacre des Juifs est posé en tant que “problème à résoudre”, problème de statistique et problème de comptabilité. Ce qui amène la question entre le Bien et le Mal et la banalisation de ce dernier, l’Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale. La réception de l’oeuvre et les raisons de son succès qui lui valu plusieurs grands prix littéraires a été abordée ainsi que les éléments du grotesque que certains n’ont pas manqué de remarquer.

Table des matières

Introduction, Murielle Lucie Clément 
1. La réception des 
Bienveillantes dans les milieux intellectuels français en 2006,Thierry Laurent
2. «Frères humains…»: 
Les Bienveillantes, une histoire de familles, Wladimir Troubetzkoy
3. 
Les Bienveillantes: une parole qui donne la voix au bourreau, Julie Delorme
4. La dentellerie du reel, 
Antoine Jurga
5. Les silences des 
Bienveillantes, Bruno Viard
6. Max aux enfers. Esquisses «topographiques»…, 
Denis Briand
7. La connaissance du narrateur, 
Dominique Bocage-Lefebvre
8. Rêves et fantasmes dans 
Les Bienveillantes, Edith Perry
9. Maximilien Aue: une homosexualité de rigueur?, 
Éric Levéel
10. L’homosexualité dans 
Les Bienveillantescrise de l’identité, crise de l’Histoire,Stéphane Roussel
11. La Shoah en flânant? 
J. Marina Davies
12. À propos des 
Bienveillantes. Variations autour de la perversion, Patrice Imbaud
13. Le «curieux exercice»: voyeurisme et conscience du meurtre dans 
Les Bienveillantes, Pauline de Tholozany
14. Lieux réels et lieux imaginaires dans 
Les Bienveillantes, Peter Tame
15. Un langage impossible, 
Serge Zenkine
16. Max Aue manufacture de la dentelle. La lecture dans 
Les Bienveillantes,Yolanda Viñas del Palacio
17. 
Les Bienveillantes: Le National-socialisme comme mal métaphysique, Youssef Ferdjani
18. 
Les Bienveillantes: une position ironique, Yves Boisseleau
19. Max Aue, un nazi peu typique? L’abjection comme moteur de la Shoah: une lecture kristevienne des 
Bienveillantes, Helena Duffy
20. À propos des corps liquids, 
Sabine van Wesemael
Bibliographie
Index

Partager cette page

Repost 0
Published by

Rubriques