Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Plume francophone
  • La Plume francophone
  • : La Plume francophone présente et analyse les littératures francophones à travers des études par auteurs et par thèmes.
  • Contact

La Plume Francophone

LPF 2

La Plume Francophone a changé d'hébergeur. Désormais, pour retrouver votre blog et découvrir ses nouveaux articles, veuillez cliquer ici.

 

L'équipe du blog

Devenez fan de notre page Facebook! LPF sur Facebook.

Recherche

Archives

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 09:00

La montagne aux trois questions1

 

par D. H.

 

 

Je vais vous parler d'un conte japonais, intitulé La montagne aux trois questions écrit par Béatrice Takana et illustré par Chen Hang Hong.

 

 

C'est l'histoire d'un étudiant qui est si laid que tout le monde se moque de lui. Il se rappela une chanson de sa mère qui dit que trois génies habitent la montagne et qu'ils peuvent répondre à toutes les questions.

 

Découvrez la suite ainsi que de nombreux autres articles sur le nouveau site de La Plume Francophone, en cliquant ICI

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Coups de cœur
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 09:00

 La fille de L'ogre gentleman1

par A.A

 

  Ogre-gentleman

 

1ère partie

L'autruche pipelette 


C'est l'histoire d'une petite fille abandonnée par ses sœurs.

Dès qu'elle tomba dans la maison de l'ogre, sa vie changea. Elle devint sa fille et, en échange de son accueil, elle lui faisait la vaisselle, le ménage et préparait le repas.

 

Tous les matins, elle allait sur la terrasse et rencontrait une autruche qui lui disait:

 

Matin de lumière fille de l'ogre

Toi que ton père nourrit

Pour dévorer ta chair

Et croquer tes os

Quand tu auras grandi.

 

 

La petite fille prit peur et changea son mode de vie.

L'ogre se rendit compte qu'il se passait quelque chose et découvrit la vérité.

 

2ème partie

 

LE MARIAGE

 

L'ogre dit à sa fille va sur la terrasse et répond à l'autruche :

 

 

Moi mon père me nourrit

Pour me marier avec le sultan

Quand j'aurai grandi

A mes noces,

De tes plumes je ferai un matelas

Et de ton sang un tatouage sur mes bras

 

Chaque jour que l'autruche y pensait, elle s'arrachait trois plumes.

 

MORALE:

 

L'ogre gentleman est un livre que j'ai beaucoup apprécié surtout que, grâce à l'ogre, la fille se marie avec avec le sultan. Cela démontre qu'il ne faut jamais sous-estimer une personne à cause de son apparence.

 

 

1PRALINE GAY-PARA, L'ogre gentleman, Paris, éd. Mini syros, 2010.

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Coups de cœur
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 09:00

 L'Ogre gentleman1

par C. T.

 

La rencontre...

 

D'abord, pour récupérer une quenouille qu'elle venait de perdre, une petite fille avec l'aide de ses sœurs se pencha de son balcon mais tomba dans la maison de l'ogre. Celui-ci la trouva et décida de faire d'elle sa fille. Il l'accueillait chez lui mais, en échange, elle devait faire le ménage et préparer le repas tous les jours. L'ogre se conduisait avec elle... comme un gentleman!

Découvrez la suite ainsi que de nombreux autres articles sur le nouveau site de La Plume Francophone, en cliquant ICI

 

 

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Coups de cœur
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 02:04

Chronique

 

Voici le manifeste rédigé par Christine Delpy, chercheuse au CNRS, qui revient sur la polémique engagée par la journaliste et essayiste Caroline Fournest à l'encontre du collectif Les Indivisibles et de sa co-fondatrice, Rokhaya Diallo. Récemment décorée d'un Y'a bon awards, prix subversif qui récompense des "propos, dispositifs, idées, visuels et lois racistes de tous horizons", Caroline Fourest vient de porter plainte contre le collectif Les Indivisibles pour injure et diffamation...

 

 Célia SADAI

 

 

 

 

Découvrez la suite ainsi que de nombreux autres articles sur le nouveau site de La Plume Francophone, en cliquant ICI

 

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Chronique- Editions
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 14:22

Note de lecture

 

Christiane Albert, L’immigration dans le roman francophone contemporain

« L’immigration : une manifestation socioculturelle et postmoderne de l’exil ? »

 

Par Marius-Yannick Binyou-Bi-Homb

 

 

 

  Du concept d’exil (individuel) à celui d’immigration (collectif et social), Christiane Albert décrypte avec une extrême profondeur les contours du discours littéraire de l’immigration contemporaine encore appelée littérature « migrante », des migrations ou de l’exil. Sa thèse, édifiante, part du postulat selon lequel l’immigration n’est qu’une manifestation socioculturelle de l’exil et qu’en réalité l’unique différence entre l’exil et la migration réside dans ce que le second, comparé au premier, est doté d’une valeur à la fois collective et social lui conférant le statut de phénomène social.

 

 

Découvrez la suite ainsi que de nombreux autres articles sur le nouveau site de La Plume Francophone, en cliquant ICI

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 04:29

 

Analyse


Raharimana, Les Cauchemars du gecko

 

« Regard sur l'Occident »

Par Cécilia Cudorge

 

  

 

Il serait idiot de vouloir à tout prix classer ce texte au sein d'un genre bien délimité. Il est propre à l'homme de vouloir toujours classer, ranger, donner un sens, un ordre. Pourquoi ne pas avouer que l'on ne peut pas toujours ? Se classer lui-même, selon un ordre qu'il établit comme meilleur, selon une couleur de peau, une richesse, un QI...

Alors, non, Les Cauchemars du gecko (Vents d'Ailleurs, 2011) est une oeuvre inclassable, ou que l'on pourrait rapprocher de plusieurs genres littéraires très différents. On pourrait le rapprocher de l'essai, du manifeste mais également de la poésie dans bon nombre d'extraits.

Le livre est partagé Lire la suite de l'article ici

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Dossier n°15:J.L. Raharimanana
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 20:24

Note de lecture

 

Henry Bauchau, L'enfant rieur

par Lama Serhan

 

                                                             

 

Henry Bauchau va avoir 100 ans, est-ce pour cela qu’il nous livre dans sa dernière œuvre parue "L’enfant rieur" ses souvenirs de jeunesse allant de 1914 à 1940 ? Est-ce pour cela qu’il a publié en 2011 plus de trois œuvres ? Nous ressentons comme un besoin irrépressible de dire les choses, de les  écrire pour enfin révéler ce qu’il est.

Découvrez la suite ainsi que de nombreux autres articles sur le nouveau site de La Plume Francophone, en cliquant ICI

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Coups de cœur
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 00:51

La grande mêlée de Michel Tremblay

ou la force magique de Montréal

 

par Victoria Famin 

 

 

                                                     

 

 

Figure fondatrice de la littérature québécoise depuis la Révolution Tranquille des années 1960, Michel Tremblay ne cesse de nourrir son œuvre littéraire. En 2011 il publie chez Actes Sud un roman qui s’insère pleinement dans sa production littéraire : La grande mêlée. Il s’agirait d’un texte Lire la suite ici

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Coups de cœur
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 14:51

Note de lecture

 

 

Pascale Casanova, La République mondiale des Lettres.

« Quand les Lettres construisent la République »


Par Marius-Yannick Binyou-Bi-Homb (Université de Dschang, Cameroun)

 

 

 

 

Par République mondiale des lettres, Pascale Casanova entend l'idée d’un univers à la fois secret, invisible et concret et perceptible, dans lequel s’affronteraient territoires et espaces littéraires indépendamment des tracés politiques. (p.20). Cet espace littéraire mondial  s’incarne par les écrivains eux-mêmes qui constituent et composent l’Histoire littéraire. Dès la préface Le Motif dans le tapis, Pascale Casanova propose une nouvelle approche de l’œuvre littéraire dans un mouvement à la fois diachronique, synchronique et universaliste. La métaphore qu’elle emprunte à l’œuvre d’Henry James, Le Motif dans le tapis, stipule qu’il faut non seulement « chercher dans les textes l’expression d’une profondeur excédant le sens manifeste » (p.18), mais « changer le point de vue sur l’œuvre (sur le tapis) », comprendre que le motif « n’apparait que lorsque sa forme et sa cohérence jaillissent soudain de l’enchevêtrement et du désordre apparent d’une configuration complexe » (p.19).

 

Découvrez la suite ainsi que de nombreux autres articles sur le nouveau site de La Plume Francophone, en cliquant ICI

Repost 0
Published by La plume francophone
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 22:56

 

Analyse

Gary Victor,  Le sang et la mer 


Un roman de formation pour une jeune fille haïtienne

 

Par Victoria Famin

 

 

  En 2010, Gary Victor publie aux éditions Vents d’ailleurs Le sang et la mer, un roman qui enrichit la vaste œuvre de cet écrivain haïtien. Dans cet ouvrage le narrateur autodiégétique est une jeune fille qui prend la parole pour faire le bilan de sa vie dans un moment critique. Lire la suite ici

 

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Coups de cœur
commenter cet article

Rubriques