Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Plume francophone
  • La Plume francophone
  • : La Plume francophone présente et analyse les littératures francophones à travers des études par auteurs et par thèmes.
  • Contact

La Plume Francophone

LPF 2

La Plume Francophone a changé d'hébergeur. Désormais, pour retrouver votre blog et découvrir ses nouveaux articles, veuillez cliquer ici.

 

L'équipe du blog

Devenez fan de notre page Facebook! LPF sur Facebook.

Recherche

Archives

4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 09:12



« L’écriture comme cire chaude entre les cloisons des deux bords 
[1]»

   Par Virginie Brinker

 

 

           Le Ventre de l'Atlantique Fatou Diome a publié en 2003 son premier roman, Le Ventre de l’Atlantique. Dans ce roman autobiographique, Fatou Diome est en partie Salie, cette jeune femme née sur la petite île de Niodor au Sud-ouest du Sénégal et élevée par sa grand-mère. Comme l’héroïne de son roman, Fatou a toujours été en décalage avec... Pour lire la suite de l'article sur notre nouveau blog, cliquer ici

Partager cet article

Repost 0
Published by La plume francophone - dans Dossier n°14:Ecritures nomades
commenter cet article

commentaires

Abba 19/04/2011 01:20



Bonjour,


J'ai aimé votre commentaire sur l'oeuvre "Ventre Atlantique" de Fatou Diomé. Par contre j'aimerai savoir sélon vous, dans quelle mesure l'affirmation: "Je suis l'enfant résenté au sabre du roi
Salomon pour le juste partage. Exilée en permanence, je passe mes nuits à souder les rails qui mènent à l'identité. L'écriture est la cire chaude que je coule entre les sillons creusés par les
bâtisseurs de cloisons des deux bords. Je suis cette chéloïde qui pousse là où les hommes , en traçant les frontières, ont blessé la terre de Dieu"Pages 254; peut s'appliquer au roman "Le Marteau
Pique-coeur" d'Azouz Begag



Jenny 26/01/2009 12:30

Bonjour,J'ai une petite question.Pour mercredi je dois faire une analyse sur un passage du livre de Fatou Diome, le ventre de l'atlantique. Savez-vous ou je peux me renseigner car je n'arrive pas à l'analyser .sMerci bcp !!

Astrid Van Trimpont 02/11/2008 20:54

Rien que du bonheur de vous lire (Inassouvies nos Vies) ! En trois mots vous ramassez une idée fondamentale... c'est époustouflant de richesses... Suspendue à votre écriture, Amélie Nothomb ne devient que pâleur de plume ! C'est décidé, je vais vous lire à contre sens. Encore BRAVO et MERCI. Astrid V. T.

Virginie Brinker 04/11/2008 17:26



Bonjour Savané et bonjour Astrid, je me permets de répondre à vos deux commentaires en même temps, d'abord pour vous remercier chaleureusement et ensuiteparce qu'il me semble qu'ils s'adressent
(ou souhaitents'adresser) à l'auteure elle-même.
Nous n'avons malheureusement pas de contact direct avec elle, mais si vous souhaitez lui écrire, le mieux est de prendre contact avec son éditeur, son dernier ouvrage Inassouvies nos
vies étant publié chez Flammarion. Merci en tout cas d'avoir posté vos commentaires sur notre blog, car c'est toujours un réel plaisir que de lire les réactions de nos lecteurs.
Un appel à tous à ce propos, si certains lecteurs connaissent les auteurs eux-mêmes, dont Fatou Diome, n'hésitez pas à leur transmettre l'adresse du blog. Nous avons une nouvelle rubrique, comme
vous l'avez peut-être remarqué, intitulée "Les auteurs parlent". Nous y avons déjà publié des textes d'auteurs qui nous ont fait confiance, dont des inédits. Ce serait à la fois un grand honneur
et un grand plaisir que de pouvoir en publier d'autres.
Bien cordialement



Savané 04/05/2008 19:37

Bonjour! J'adore Fatou Diomé! et j'aimerais vraiment savoir comment la contacter pour pouvoir échanger avec elle de différentes littératures. Pourriez vous me dire comment faire ?

Virginie Brinker 19/01/2008 15:57

Merci pour votre commentaire. Puis-je savoir ce que vous avez aimé dans La Préférence Nationale  de façon plus précise? Je partage en effet votre point de vue et cela permettrait à nos lecteurs de mieux faire connaissance avec cet ouvrage.Bien cordialement,Virginie Brinker

Rubriques